Soirée de lancement de Women For Future à Montpellier

Belle initiative de Women For Future pour promouvoir l’entrepreneuriat féminin, avec une orientation vers les métiers du numérique, en mettant en lumière des rôles modèles pour que les jeunes filles puissent se projeter dans ce secteur.
Women For Future : où sont les femmes du numérique ?
La soirée de lancement du mouvement Women For Future, créé par La Tribune et basé sur une nouvelle intelligence collective en faveur de l’égalité économique femmes-hommes, se déroulera le 12 juin à Montpellier. Cette volonté de promouvoir l’entrepreneuriat au féminin et les roles models trouve notamment sa pertinence dans les filières technologiques, désertées par les jeunes femmes.

Ni la médiatisation de « role models » à succès telles que Céline Lazorthes (Litchee), Roxanne Varza (Station F) ou la Montpelliéraine Rachel Delacour (Zendesk), ni l’émergence d’un secrétariat d’État très dynamique piloté par Marlène Schiappa, ni la « startuppisation » de l’économie qui a grandement facilité la création d’entreprises, ni les mouvements de type #metoo réénergisant la cause féministe ne semblent pouvoir bouger le curseur : la présence des femmes dans les filières de haute technologie telles que le numérique, l’aéronautique, l’automobile, le spatial, etc. reste très faible.

Une tendance à l’aggravation

Les filières de l’ingénierie ne comptent que 20 % de femmes, celles du numérique font à peine mieux avec 30 %. Et les choses empirent dans les jeunes classes d’âge : entre 1980 et 2010, la part d’étudiantes dans les DUT d’informatique a chuté de 50 % à 9,6 % !… »

Inscriptions à Women For Future sur ce lien.

(Crédits photo : Gézelin Grée)

Retrouvez l’article complet sur La Tribune Objectif LR

Commentaire(s)

Ajouter un commentaire

mood_bad
  • Pas de commentaires pour le moment.
  • chat
    Ajouter un commentaire
    keyboard_arrow_up keyboard_arrow_up